A La Une

Publiez vos offres d'emplois sur Jooble https://fr.jooble.org/employer/jobposting


En direct : la guerre à Gaza oppose "la barbarie à la civilisation", affirme Netanyahu devant le Congrès américain (mer., 24 juil. 2024)
Arrivé lundi à Washington, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, prononce mercredi un discours devant le Congrès américain, où il affirme que la guerre à Gaza oppose "la barbarie à la civilisation". Suivez en direct sa prise de parole.
>> Lire la suite

De Gaza à Pékin : quelle politique étrangère pour Kamala Harris ? (Wed, 24 Jul 2024)
Kamala Harris a toutes les chances de remplacer Joe Biden dans la course à la présidentielle de novembre. Ce changement de candidat démocrate marquera-t-il un revirement en matière de politique étrangère ? Si la vice-présidente n’a pas l’expérience de son mentor, considéré comme un expert en diplomatie, elle s’en distingue, notamment sur le dossier palestinien. Kamala Harris brillera d’ailleurs par son absence pour le discours au Congrès du Premier ministre israélien en visite à Washington.
>> Lire la suite

JO 2024 J-2 : la France s'impose dans la douleur face à l'Uruguay en rugby à 7 (Wed, 24 Jul 2024)
Après un match nul contre les États-Unis, l'équipe de France de rugby à 7 s'est imposée face à l'Uruguay pour son entrée en lice dans les Jeux olympiques. À Saint-Étienne, le Maroc a vaincu mercredi l'Argentine (2-1) au terme d'un match marqué par divers incidents. Après plus de deux mois sur les routes, la flamme olympique poursuit son parcours en région parisienne. La cérémonie d’ouverture marquera le début officiel des Jeux olympiques de Paris 2024 vendredi 26 juillet. Suivez notre direct.
>> Lire la suite

"Un rêve qui se réalise" : les premiers spectateurs goûtent à la ferveur des Jeux de Paris (Wed, 24 Jul 2024)
À deux jours de la cérémonie d'ouverture, les épreuves des Jeux olympiques de Paris 2024 ont officiellement débuté avec des rencontres du tournoi de football et de rugby à 7. France 24 est allée à la rencontre des premiers spectateurs, des Français et de nombreux touristes étrangers, ravis de vivre cet événement historique.
>> Lire la suite

En images : Paris peaufine ses derniers préparatifs à deux jours de l'ouverture des JO 2024 (Wed, 24 Jul 2024)
Les derniers préparatifs sont en cours dans la capitale française qui se prépare à accueillir les Jeux olympiques et paralympiques d'été de 2024. En plus des rues et des ponts fermés, de vastes zones sont inaccessibles et la sécurité est renforcée alors que la ville se prépare à une cérémonie d'ouverture sans précédent qui aura lieu vendredi et qui prendra la forme d'une procession flottante de 6 kilomètres sur la Seine. 
>> Lire la suite

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères en Chine pour un "dialogue direct" sur la paix (Wed, 24 Jul 2024)
Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, en voyage officiel en Chine, influente partenaire de la Russie, a rencontré, mercredi, son homologue à Canton. Il a réitéré la position de l'Ukraine qui se dit encline à négocier avec les Russes sous certaines conditions.
>> Lire la suite

Qui est Lucie Castets, candidate de la gauche, aspirante au poste de Première ministre ? (Wed, 24 Jul 2024)
La candidate désignée par la gauche pour le poste de Première ministre, Lucie Castets, a demandé au président de la République de "prendre ses responsabilités" et de la nommer à Matignon. Énarque, haut fonctionnaire, très engagée sur la justice fiscale, la lutte contre l'évasion fiscale et l'écologie, cette proche du courant "Besoin de gauche" s'était impliquée dans le combat pour le mariage pour tous, l'égalité hommes-femmes, mais aussi pour une meilleure redistribution des finances mondiales.
>> Lire la suite

L’expulsion ou la guerre en Ukraine : un dilemme pour de nombreux immigrés en Russie (Wed, 24 Jul 2024)
Le parlement russe a approuvé, mardi, une nouvelle loi pour faciliter l’expulsion de migrants vers leurs pays d’origine. Une mesure prise au nom de la sécurité nationale, qui pourrait permettre, selon certains observateurs, d’accentuer la pression sur ces populations vulnérables pour qu’elles acceptent de grossir les rangs de l’armée russe en Ukraine.
>> Lire la suite

Joe Biden va s'exprimer sur les raisons de son retrait de la course à la présidentielle (Wed, 24 Jul 2024)
Joe Biden a officiellement retiré sa candidature dimanche. Il a ensuite a accordé son soutien à Kamala Harris. Il ne s'est pas exprimé depuis. Le président américain a choisi une heure de grande écoute pour un discours qui se tiendra depuis le bureau ovale de la Maison Blanche, et qui devrait éclairer sur les raisons de son retrait ainsi que sur la suite à donner à son mandat.
>> Lire la suite

TNT : la chaîne C8 du milliardaire Vincent Bolloré perd sa fréquence télé (Wed, 24 Jul 2024)
L'Arcom, le régulateur de la communication audiovisuelle et numérique française, a écarté la chaîne C8 du groupe Canal+, qui appartient au groupe Vivendi de Vincent Bolloré, de son processus de réattribution des fréquences hertziennes terrestres. Ce qui apparaît comme un revers pour le groupe du magnat breton.
>> Lire la suite

Les derniers soldats américains déployés au Niger quittent le pays "début août" (Wed, 24 Jul 2024)
Le retrait des troupes américaines basées au Niger, une demande du régime de Niamey qui a pris le pouvoir à la suite du coup d'État de juillet 2023, sera achevé "début août", a déclaré, mercredi, le général Kenneth Ekman du commandement militaire américain pour l'Afrique.
>> Lire la suite

Chasse à la baleine : l’arrestation du marin militant Paul Watson fait des vagues (Wed, 24 Jul 2024)
Surnommé le pirate des océans, ou Capitaine Watson, le militant écologiste a été arrêté dimanche au Groenland. Le marin fait l'objet d'une demande d'extradition de la part du Japon. Une tribune de personnalités françaises ainsi qu'une pétition demandent l'intervention du président Emmanuel Macron auprès du Danemark. Pour l'heure, Paul Watson risque d'être détenu jusqu'au 15 août. Retour sur une drôle d'histoire de marin.
>> Lire la suite

Quand Dmytro Kouleba va expliquer aux Chinois que l’Ukraine, c’est l’Europe (Wed, 24 Jul 2024)
Deux ans et demi après l’invasion russe, Pékin accepte d’accueillir le ministre ukrainien des Affaires étrangères pour entamer un dialogue. Plus important partenaire de la Russie, la Chine cherche à se présenter en acteur de paix. La réalité est plus complexe Après avoir réconcilié les différentes factions palestiniennes en début de semaine, la Chine va-t-elle s’imposer comme médiateur pour stopper la guerre en Ukraine? C’est ce que veut faire croire Pékin en accueillant pour la première fois depuis l’invasion russe de février 2022 un ministre ukrainien. C’est toutefois à Canton, dans le sud, et non dans la capitale, que le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, a reçu son homologue ukrainien, Dmytro Kouleba. Comme pour signifier que l’on est au tout début d’un éventuel processus. Car cette rencontre est délicate et de nature à mécontenter le voisin russe. Avec cette invitation, les dirigeants chinois, qui font aujourd’hui figure de plus proches partenaires de Vladimir Poutine, entament une difficile ouverture vers Kiev. C’est nouveau. Malgré de nombreux appels de Volodymyr Zelensky à rencontrer Xi Jinping, la Chine avait en effet jusqu’ici refusé la main tendue de l’Ukraine. La raison? Pékin s’accorde avec Moscou pour voir dans la «crise ukrainienne» le résultat d’une intervention des Etats-Unis et de l’OTAN pour étendre leur sphère d’influence. Tout en se déclarant «neutre», la Chine a réitéré son soutien à la position russe, refusant de prendre en considération les arguments de Kiev. Comme Moscou, Pékin se dit menacé par les «Occidentaux» et considère le président ukrainien comme une marionnette de Washington. Cela se traduit par un appui politique, économique et, indirectement, militaire à la Russie. Voir plus
>> Lire la suite

Olaf Scholz sera candidat à sa propre succession, malgré les sondages (Wed, 24 Jul 2024)
Peu après la débâcle de son parti aux élections européennes et en dépit de l’impopularité actuelle de son gouvernement, le chancelier annonce qu’il sera candidat aux prochaines législatives allemandes, fixées au 28 septembre 2025 Le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré mercredi vouloir être candidat à un nouveau mandat pour les élections législatives fixées à fin septembre 2025. Ce en dépit des mauvais sondages actuels concernant sa personne et son parti. «Je me présenterai en tant que chancelier, pour devenir à nouveau chancelier», a-t-il assuré lors de la traditionnelle conférence estivale en réponse à un journaliste qui lui demandait s’il ne voulait pas, étant donné son impopularité actuelle, suivre l’exemple du président américain Joe Biden et renoncer à une nouvelle candidature. **Lire également:** [«Celui qui n’est pas d’accord est un imbécile»: une biographie égratigne le chancelier allemand Olaf Scholz](https://www.letemps.ch/monde/europe/celui-qui-n-est-pas-d-accord-est-un-imbecile-une-biographie-egratigne-le-chancelier-allemand-olaf-scholz) Le gouvernement a fixé au 28 septembre 2025 la date du scrutin législatif, dans une décision prise en conseil des ministres mercredi. Le parti social-démocrate (SPD) est «un parti très uni» derrière lui et va se lancer dans la campagne électorale pour gagner, a ajouté le chancelier. Un récent sondage au sein des membres du parti a montré néanmoins que seulement un tiers d’entre eux estimaient qu’il était le candidat idoine, à égalité avec le ministre de la Défense Boris Pistorius, qui est actuellement la personnalité politique préférée des Allemands. ### Remontada compliquée Un an avant la dernière élection de 2021, le SPD de Scholz était crédité autour de 15% des voix avant de progressivement remonter son retard, profitant d’une guerre des chefs chez les conservateurs et des bévues des Verts pendant leur campagne. Au final, son parti avait remporté l’élection de peu avec 25,7% des suffrages, devant les conservateurs. Une telle remontada s’annonce compliquée alors que le gouvernement tripartite de Scholz avec les Verts et les Libéraux est plus impopulaire que jamais. **Lire aussi:** [Coup de massue à droite pour le chancelier allemand Olaf Scholz](https://www.letemps.ch/monde/europe/coup-de-massue-a-droite-pour-le-chancelier-allemand-olaf-scholz) Le mécontentement des électeurs est palpable sur toute une série de questions: immigration, politique économique et environnementale. Et les disputes continuelles entre les alliés ne font qu’attiser ce sentiment négatif général. Le gouvernement a été confronté à des crises sans précédent après la guerre en Ukraine fin février 2022, qui a conduit à une crise de l’énergie et une inflation élevée. Les trois partis (SPD, Verts, libéraux) ont subi une débâcle aux élections européennes du 9 juin, marquées par une victoire des conservateurs et une nouvelle poussée de l’extrême droite. Le SPD a même obtenu, avec 13,9% des suffrages, son plus mauvais résultat à un scrutin national depuis 1949. Et selon les sondages, les élections régionales dans trois régions de l’ancienne RDA en septembre, où l’extrême droite ne cesse de progresser, s’annonce calamiteuses pour les trois partis de la coalition.
>> Lire la suite

Au Kenya, le président fait entrer l’opposition au gouvernement pour tenter d’apaiser la contestation (Wed, 24 Jul 2024)
Le projet budgétaire du gouvernement du président William Ruto a suscité depuis juin un puissant mouvement de contestation qui a vu le parlement être pris d’assaut et des manifestations qui ont fait une cinquantaine de morts Le président kényan William Ruto a nommé mercredi quatre figures de l’opposition dans son «gouvernement élargi», composé pour tenter d’apaiser la contestation qui secoue le pays depuis plus d’un mois et a donné lieu à des manifestations meurtrières. Ces quatre personnalités, tous membres du parti de l’opposant historique Raila Odinga (le Mouvement démocratique orange, ODM), sont John Mbadi au ministère des Finances, James Opiyo Wandayi à l’Energie et au Pétrole, Hassan Ali Joho au ministère des Mines et de l’Economie de la mer, et Wycliffe Oparanya au ministère pour le Développement des coopératives et des PME. Ils figurent parmi une liste de dix noms annoncés mercredi par le chef de l’Etat et venant s’ajouter à dix autres, déjà soumis au parlement pour approbation. La nomination de ces quatre proches de Raila Odinga vient fissurer la coalition d’opposition Azimio, dont un des leaders Musyoka Kalonzo avait annoncé vendredi qu’elle ne participerait ni ne soutiendrait le «gouvernement élargi» voulu par le président. ### Parlement pris d’assaut «A luta continua» («la lutte contine»), a réagi sur X une autre figure d’Azimio, Martha Karua, colistière de Raila Odinga pour la présidentielle de 2022, perdue face à William Ruto. Le chef de l’Etat avait limogé le gouvernement – à l’exception du ministre des Affaires étrangères Musalia Mudavadi – le 11 juillet, en réponse au puissant mouvement de contestation déclenché par le projet de budget 2024-25 instaurant de nouvelles taxes, [qu’il a finalement retiré](https://www.letemps.ch/monde/afrique/au-kenya-le-president-retire-le-projet-de-budget-a-l-origine-de-manifestations-meurtrieres). Cette mobilisation lancée hors de tout cadre politique par des représentants de la jeunesse (la «génération Z» née après 1997) a viré au chaos le 25 juin, lorsque des manifestants ont brièvement pris d’assaut le parlement. La police avait alors tiré à balles réelles. Depuis le début des manifestations, au moins 50 personnes ont été tuées, selon l’agence nationale de protection des droits humains (KNCHR). ### «Patriotisme» «Je félicite les dirigeants des diverses organisations, tant dans les secteurs public que privé, y compris les partis politiques, pour leur réponse encourageante à ma démarche de consultation sur la formation d’un gouvernement élargi», a déclaré William Ruto. «Leur volonté de mettre de côté les positions et les intérêts partisans afin de rejoindre un partenariat visionnaire pour la transformation radicale du Kenya est un témoignage historique de leur patriotisme», a-t-il ajouté. La moitié des vingt ministres nommés depuis vendredi figuraient dans le précédent gouvernement. Un seul poste reste à pourvoir, celui de ministre de la Justice, initialement attribué à Rebecca Miano, qui a été réaffectée au Tourisme et à la Faune. ![Un policier face à des manifestants antigouvernementaux dans les rues de Nairobi le 16 juillet 2024. — © KABIR DHANJI / AFP](https://letemps-17455.kxcdn.com/photos/65df87ba-8936-48ec-9764-4d345e0c0743 "Un policier face à des manifestants antigouvernementaux dans les rues de Nairobi le 16 juillet 2024. — © KABIR DHANJI / AFP") Malgré l’annonce du retrait du projet de budget et la composition d’un nouveau gouvernement, des centaines de manifestants continuent de se rassembler chaque semaine dans le pays pour demander le départ du président. Le projet de budget a catalysé un mécontentement latent contre le chef de l’Etat, élu en août 2022 sur une promesse de défense des plus modestes mais qui a depuis accru la pression fiscale sur la population. **Lire aussi:** [Le Kenya, dépotoir de la «fast fashion» en Europe](https://www.letemps.ch/sciences/environnement/kenya-depotoir-fast-fashion-europe) Après le retrait du projet de budget, William Ruto a annoncé une hausse des emprunts - d’environ 169 milliards de shillings (1,12 milliard d’euros), ainsi qu’une baisse des dépenses de l’ordre de 177 milliards de shillings (1,18 milliard d’euros). La dette publique du Kenya, locomotive économique d’Afrique de l’Est, s’élève à environ 10 000 milliards de shillings (71 milliards d’euros), soit environ 70% du PIB. Le budget 2024-25 prévoyait 4000 milliards de shillings (26,5 milliards d’euros) de dépenses, un record, financé par des hausses de taxe sur le pain initialement, puis sur les carburants dans une seconde version.
>> Lire la suite

iPhone 17 « Slim » : plus fin, plus cher… et moins bien équipé ? (Wed, 24 Jul 2024)
Iphone Apple L'iPhone 17 agite décidément le petit milieu de la rumeur, et tout particulièrement ce mystérieux modèle « Slim » qui pourrait compenser la disparition plus ou moins programmée de la version Plus l'année prochaine.
>> Lire la suite

Le filtre anti-arnaques d’Emmanuel Macron pas qualifié pour les JO (Wed, 24 Jul 2024)
Smartphone Encore raté ! Le filtre anti-arnaques annoncé à maintes reprises par Emmanuel Macron ne sera pas mis en place pour les Jeux Olympiques comme promis — il devait déjà l'être pour la coupe du monde de rugby, en septembre dernier, ce qui n'est évidemment pas arrivé. L'échéance est repoussée à la fin de l'année, voire au-delà.
>> Lire la suite

Attaqué par le New York Times, OpenAI demande un accès aux documents préparatoires des journalistes (Wed, 24 Jul 2024)
Openai Fuite Données Prouvez que vos articles sont bien protégés par le droit d'auteur américain, en me donnant accès aux travaux préparatoires (notes, interview) de vos journalistes : voilà la demande d'OpenAI dans le litige qui l'oppose au New York Times, une demande qualifiée d'invasive et sans précédent par le média américain. Ce dernier accuse OpenAI d'avoir utilisé ses articles pour former ChatGPT, sans autorisation.
>> Lire la suite

Collections, nouveaux espaces, suggestions améliorées : le plein de nouveautés pour le Play Store (Wed, 24 Jul 2024)
Play Store Google Le Play Store est « *plus qu'une boutique* », affirme Google qui a dévoilé une série de changements pour son magasin d'applications. L'IA générative de Gemini va être mise à contribution pour créer des résumés et des FAQ ; des « espaces organisés » vont aussi faire leur apparition pour approfondir un thème, tout comme des suggestions plus complètes pour les jeux.
>> Lire la suite

Google va passer un coup de balai dans le Play Store pour supprimer des apps sans intérêt (Wed, 24 Jul 2024)
Google Play Store Google prépare un sérieux coup de balai dans le Play Store pour éliminer les applications de « faible qualité » ou qui n'apporte aucune plus-value. Ce grand ménage débutera le 31 août.
>> Lire la suite