A La Une

Publiez vos offres d'emplois sur Jooble https://fr.jooble.org/employer/jobposting


Élections au Tchad : le Premier ministre Succès Masra "convaincu" de gagner dès le premier tour (mer., 17 avril 2024)
Le Premier ministre de la transition du Tchad, Succès Masra, a accordé un entretien à France 24 et RFI. Candidat aux élections prévues le 6 mai, il se dit "convaincu" d'être élu président dès le premier tour. "Je représente une force politique que je considère même majoritaire dans ce pays", abonde l'ancien opposant. Il affirme ainsi que le défunt président Idriss Déby Itno n'avait pas osé "l'affronter lors d'une élection" en 2021, et estime aujourd'hui être en "meilleure condition de l'emporter".
>> Lire la suite

Guerre en Ukraine : une frappe russe fait une quinzaine de morts à Tchernihiv (Wed, 17 Apr 2024)
Au moins 17 personnes ont été tuées et 60 blessées dans une triple frappe russe mercredi à Tchernihiv, dans le nord de l'Ukraine. Le président Volodymyr Zelensky met une fois de plus en cause le manque d'aide de l'Occident.
>> Lire la suite

En direct : Benjamin Netanyahu insiste sur "le droit" d'Israël "à se protéger" (Wed, 17 Apr 2024)
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réitéré mercredi "le droit" d'Israël "à se protéger" lors de rencontres, à Jérusalem, avec les chefs de la diplomatie britannique et allemande. Réunie en sommet à Bruxelles, l'UE pourrait quant à elle annoncer de nouvelles sanctions contre l'Iran, à l'instar de celles qui vont être imposées par les États-Unis. Suivez en direct l'évolution de la situation au Proche-Orient.
>> Lire la suite

Le Sénat américain se penche sur la sécurité des Boeing après des révélations d'un lanceur d'alerte (Wed, 17 Apr 2024)
Le Sénat américain se penche mercredi sur les révélations d'un lanceur d'alerte, employé de Boeing, qui dénonce de graves manquements concernant la sécurité et le contrôle qualité dans la construction des 787 et des 777.
>> Lire la suite

Vente de la bibliothèque de Senghor : un "enjeu symbolique fort" pour le Sénégal et la France (Wed, 17 Apr 2024)
L’État sénégalais a entamé des négociations avec l'héritière de Léopold Sédar Senghor, défunt premier président du pays, pour acquérir quelque 340 ouvrages de sa bibliothèque. Cette vente, initialement prévue aux enchères dans la ville de Caen, est un sujet sensible qui sera scruté avec beaucoup d’attention à Dakar, souligne l’historien Amzat Boukari-Yabara. Entretien.
>> Lire la suite

L'Azerbaïdjan dénonce "les menaces" de la France après le rappel de son ambassadrice à Bakou (Wed, 17 Apr 2024)
Le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères a dénoncé mercredi "les menaces" et "les pressions" de Paris, au lendemain du rappel par la France "pour consultations" de son ambassadrice en poste à Bakou. Les relations diplomatiques entre les deux pays se sont détériorées au cours des derniers mois.
>> Lire la suite

Quand Bollywood danse et chante pour Narendra Modi avant les élections en Inde (Wed, 17 Apr 2024)
Célèbre dans le monde entier pour ses chorégraphies millimétrées, une partie de l'industrie cinématographique en langue hindi, plus connue sous le nom de Bollywood, s'est aussi mise au service de la propagande du parti au pouvoir. Héros hindous vertueux affrontant de vilains musulmans, les intrigues reflètent la vision violemment nationaliste du BJP, le parti du Premier ministre Narendra Modi, favori des élections générales qui se déroulent du 19 avril au 1er juin. 
>> Lire la suite

JO 2024 : où en sont les préparatifs à 100 jours des Jeux ? (Sun, 14 Apr 2024)
À presque 100 jours de la cérémonie d'ouverture, l'organisation des Jeux olympiques de Paris entre dans sa dernière ligne droite. Cérémonie, transports, équipements, athlètes russes... Tour d'horizon des dossiers chauds sur le bureau de Tony Estanguet, le patron de Paris 2024.
>> Lire la suite

À Bruxelles, la justice belge autorise la poursuite d'une réunion de l'extrême droite européenne (Wed, 17 Apr 2024)
Une réunion controversée de la droite nationaliste européenne a pu se tenir mercredi à Bruxelles après la décision du Conseil d'État belge d'invalider l'arrêté d'interdiction pris par la commune hébergeant l'événement.
>> Lire la suite

Gabon : incendie sur une plateforme pétrolière de l’entreprise franco-britannique Perenco (Wed, 17 Apr 2024)
Au Gabon, cinq travailleurs ont trouvé la mort dans l’incendie d’une plateforme pétrolière gérée par l’entreprise franco-britannique Perenco, le 20 mars. Selon les syndicats et des travailleurs contactés par la rédaction des Observateurs de France 24, cet accident est le résultat d’une faille de sécurité.
>> Lire la suite

À 100 jours des JO 2024, le plus grand squat de France évacué au sud de Paris (Wed, 17 Apr 2024)
Le plus grand squat de France était en cours d'évacuation, mercredi 17 avril, dans la banlieue sud de Paris, à 100 jours des Jeux olympiques. Il a abrité jusqu'à 450 migrants en situation régulière pour la plupart, selon les associations qui leur viennent en aide.
>> Lire la suite

Libye : sans espoir de solution politique, l'émissaire de l'ONU jette l'éponge (Wed, 17 Apr 2024)
Abdoulaye Bathily, représentant spécial de l'ONU pour la Libye, a démissionné mardi, regrettant la détérioration de la situation dans le pays et "le manque de volonté politique et de bonne foi des dirigeants libyens qui sont contents de l'impasse actuelle".
>> Lire la suite

Pour Enrico Letta, l’UE doit agir vite pour rattraper son retard de compétitivité face aux Etats-Unis (Wed, 17 Apr 2024)
Pour Enrico Letta, l’Union européenne doit combler son retard de compétitivité face aux Etats-Unis en créant un véritable marché intérieur pour les services financiers. L’ancien premier ministre italien présentera ses propositions jeudi lors d’un sommet européen L’industrie européenne est frappée par la hausse des prix de l’énergie en Europe depuis l’invasion russe de l’Ukraine, au moment où elle doit affronter une concurrence américaine et chinoise bénéficiant de subventions massives et de réglementations allégées. «Il y a un sentiment d’urgence car l’écart avec les Etats-Unis s’accroît, déclare Enrico Letta, président de l’Institut Jacques Delors. Nous devons intervenir rapidement, il n’y a pas de temps à perdre», souligne l’ancien premier ministre italien avant une réunion des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE mercredi soir et jeudi à Bruxelles. L’Union européenne redoute en particulier de se laisser distancer dans les technologies d’avenir: panneaux solaires, batteries, puces électroniques, intelligence artificielle, etc. Rien que pour effectuer sa mue écologique et numérique, l’Europe devra investir ces prochaines années plus de 620 milliards d’euros supplémentaires par an, selon la Commission européenne, et l’argent public manque en particulier dans les Etats les plus endettés du sud de l’Europe. **Lire aussi:** [L’UE ouvre des enquêtes anti-subventions contre deux consortiums chinois du solaire](https://www.letemps.ch/economie/l-ue-ouvre-deux-enquetes-anti-subventions-contre-deux-consortiums-chinois-du-solaire) D’où la nécessité de mobiliser de vastes fonds privés. «L’achèvement d’un marché unique des services financiers est au cœur de la solution», assure Enrico Letta. Outre les marchés de capitaux, son rapport traite aussi longuement de l’approfondissement du marché unique dans les télécoms, l’énergie et la défense. Ces quatre secteurs ont en commun d’être largement morcelé par des réglementations nationales divergentes qui empêchent ou freinent les effets d’échelle. Résultat, l’UE ne tire pas tous les bénéfices d’un marché de 450 millions d’habitants. L’impossibilité de réaliser des levées de fonds géantes pénalise par exemple les start-up du numérique et les pousse vers les Etats-Unis, dont les puissants marchés financiers aimantent par ailleurs l’épargne des Européens. «La proposition principale est de travailler à la construction d’une Union de l’épargne et de l’investissement», explique Enrico Letta. «Plus de 300 milliards d’euros d’épargne quittent l’Europe chaque année vers le marché américain parce que le marché européen est fragmenté et pas assez attractif», souligne-t-il. «C’est aujourd’hui l’un de nos principaux problèmes.» L’ancien chef de gouvernement évoque aussi la distorsion de concurrence des aides d’Etat américaines et chinoises. «L’Europe ne peut pas, et ne doit pas, céder son rôle de leader manufacturier à d’autres», ajoute-t-il. La réponse européenne se fait jusqu’ici dans la désunion. Les plus grandes économies comme l’Allemagne et la France ont considérablement augmenté les aides pour des implantations industrielles après le Covid et la guerre en Ukraine, au risque de fragmenter le marché intérieur et de susciter la colère de leurs voisins plus petits. **Lire également:** [Meyer Burger ou le déclin de l’empire industriel européen](https://www.letemps.ch/economie/energie/meyer-burger-ou-le-declin-de-l-empire-industriel-europeen) Enrico Letta propose, dans son rapport, une forme de mutualisation avec des aides à l’échelle de l’UE. «Ce ne sont pas seulement les Etats-Unis qui sont capables de faire l’IRA», dit-il, évoquant les subventions massives du plan climat américain – «Inflation Reduction Act». Dans le domaine de la défense aussi «nous payons le prix de la fragmentation», prévient-il, au moment où l’Europe peine à mobiliser les milliards nécessaires pour augmenter ses capacités d’armes et munitions. «Environ 80% de ce que nous avons dépensé pour soutenir militairement l’Ukraine sont allés vers des fournisseurs non européens. C’est de la folie», poursuit-il. «Nous devons être moins naïfs», a-t-il lancé, en expliquant être «un grand supporter» des idées du commissaire au Marché intérieur Thierry Breton pour promouvoir la filière européenne.
>> Lire la suite

L’Australie dévoile une nouvelle stratégie de défense axée sur les «tactiques coercitives» de la Chine (Wed, 17 Apr 2024)
L’Australie a présenté mercredi sa toute première stratégie de défense nationale, qui met l’accent sur le Pacifique face aux supposées «tactiques coercitives» de la Chine sur fond de tensions dans la région 80 pages dressant un tableau relativement sombre de la situation sécuritaire dans le Pacifique. C’est le document présenté ce mercredi par les autorités australiennes, plaidant pour une augmentation massive des dépenses militaires de Canberra afin de rééquiper son armée. «Les hypothèses optimistes qui ont guidé la planification de la défense après la fin de la Guerre froide sont révolues depuis longtemps», a déclaré le ministre de la Défense, Richard Marles, en présentant le texte. «La Chine a employé des tactiques coercitives dans la poursuite de ses objectifs stratégiques» et «l’Australie n’a plus le luxe de disposer d’une fenêtre d’alerte stratégique de 10 ans en cas de conflit», comme l’estimait sa doctrine jusqu’à présent, a-t-il souligné. Ces propos surviennent après une série d’incidents en mer de Chine méridionale ces derniers mois, entre la Chine et les Philippines qui se disputent le contrôle de plusieurs îles et récifs dans cette vaste zone maritime. L’Australie, engagée avec la Grande-Bretagne et les Etats-Unis dans l’alliance de défense Aukus, a publiquement affiché son soutien aux Philippines face à la Chine. «Nous sommes une nation insulaire qui pratique le commerce maritime», a par ailleurs mis en avant Richard Marles, ajoutant que l’Australie doit être en mesure d’empêcher ses ennemis d’entraver l’accès à des routes maritimes vitales. ### Dépenses en hausse Selon lui, «l’invasion de l’Australie est une perspective improbable, quel que soit le scénario, précisément parce qu’un adversaire peut causer beaucoup de dégâts à notre pays sans jamais avoir à poser le pied sur le sol australien». Au lieu de se concentrer sur une armée capable d’accomplir différentes tâches presque partout dans le monde, l’Australie mettra ainsi désormais l’accent sur la protection de ses intérêts dans sa région immédiate, a souligné Richard Marles. Cette stratégie vise à rendre toute attaque contre les intérêts de l’Australie trop coûteuse et risquée. Au cœur de cette stratégie se trouve le développement d’une flotte de sous-marins furtifs à propulsion nucléaire, le triplement de ses capacités en termes de missiles et le développement d’une vaste flotte de navires de combat de surface. «Le fait de disposer de la marine la plus performante de notre histoire sera au cœur de notre plan et de notre stratégie de déni d’accès (approche défensive conçue notamment pour empêcher un adversaire d’atteindre son objectif, ndlr)», a déclaré Richard Marles. En pourcentage du PIB, les dépenses militaires de l’Australie devraient passer d’environ 2% aujourd’hui à 2,4% d’ici 10 ans. Lire encore: La Chine, une «force pour la paix», affirme qu'elle «défendra» ses droits en mer de Chine méridionale ### «Accusations infondées» Une augmentation qui devrait alimenter la course aux armements en cours dans le Pacifique, la Chine, la Corée du Sud et le Japon dépensant tous davantage pour leur défense. En comparaison, la Chine consacre seulement 1,6% de son PIB à son armée, bien moins que les Etats-Unis (3,5%) ou la Russie (4,1%), selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri). L’essor militaire chinois est vu avec suspicion par les Etats-Unis, le Japon, les Philippines ou l’Australie. Pékin a réagi mercredi à cette nouvelle stratégie australienne en disant ne «constituer une menace pour aucun pays». «La Chine est engagée sur la voie du développement pacifique, poursuit fermement une politique de défense de nature défensive et s’engage à maintenir la paix et la stabilité dans la région Asie-Pacifique et dans le monde en général», a indiqué Lin Jian, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. «Nous espérons que la partie australienne pourra […] abandonner sa mentalité de Guerre froide, faire davantage pour sauvegarder la paix et la stabilité régionales et s’abstenir de porter des accusations infondées contre la Chine à tout bout de champ», a-t-il souligné lors d’un point presse régulier. La Chine dit régulièrement s’inquiéter des alliances militaires nouées par ses rivaux régionaux avec les Etats-Unis. Lire aussi: Washington s’investit davantage dans la région indo-pacifique pour contrer les ambitions chinoises
>> Lire la suite

Liz Truss, le retour de la «laitue» en 320 feuilles (Wed, 17 Apr 2024)
L’ancienne première ministre britannique, qui n’avait passé que 49 jours au pouvoir, revient avec un livre blâmant la Banque d’Angleterre, les wokes et les gauchistes pour son échec Elle a été la première ministre qui a duré le moins longtemps de l’histoire du Royaume-Uni, restant 49 jours à son poste. Son grand projet de réduction d’impôts a provoqué un début de panique financière et une flambée des taux d’intérêt. Les Britanniques, spécialistes de l’autodérision, ont éclaté de rire quand elle a été comparée à une laitue, pour savoir qui d’elle ou de la salade durerait le plus longtemps (la laitue a gagné). Et voilà que Liz Truss revient. Sans un mot de contrition, elle a publié mardi un livre (Ten Years to Save the West. Lessons from the only Conservative in the Room, en français: «Dix ans pour sauver l’Ouest. Leçons de la seule conservatrice dans la pièce», Edition Biteback publishing, 320 p.) pour expliquer pourquoi elle n’est pas à blâmer pour les événements chaotiques de sa brève période à la tête du gouvernement britannique, en septembre et octobre 2022. Chris Mason, rédacteur en chef politique de la BBC, n’a pas manqué de s’étrangler, lui demandant en premier lieu: n’a-t-elle pas eu tellement honte qu’elle aurait préféré «partir gérer une chambre d’hôtes en Crête»? Voir plus
>> Lire la suite

La Commission européenne veut en savoir plus sur TikTok Lite, qui rémunère l’addiction (Wed, 17 Apr 2024)
Tiktok Lite 3 Comme on pouvait s'y attendre, le lancement de TikTok Lite en France et en Espagne ne passe pas inaperçu ! Cette version de TikTok qui rémunère les utilisateurs quand ils regardent des vidéos fait l'objet d'interrogations de la part de la Commission européenne.
>> Lire la suite

Pour discuter avec les fans, des bots pourraient remplacer les influenceurs sur Instagram (Wed, 17 Apr 2024)
TikTok twitter lgbtq moderation Être influenceur n'est pas une panacée. Il faut toujours être sur la brèche, plancher sur de nouvelles vidéos, et être à l'écoute des fans. Pour ce dernier point, Meta a une idée : remplacer l'influenceur par… un bot IA !
>> Lire la suite

Google Maps va proposer des itinéraires alternatifs faibles en carbone à Paris (Wed, 17 Apr 2024)
Google Maps Icone Pourquoi conduire, quand on peut faire un geste pour soi et pour la planète ? À quelques encablures du Jour de la Terre, Google Maps revêt sa combinaison verte et annonce plusieurs fonctions écolo-compatibles.
>> Lire la suite

iOS 18 : des mémos vocaux dans l’app Notes… et une calculatrice pour l’iPad ? (Wed, 17 Apr 2024)
Notes Ios 18 Cela fait bien longtemps que Notes n'est plus cette petite application humble cachée dans un coin de l'écran d'accueil de l'iPhone. Au fil des ans et des améliorations, l'app a gagné ses lettres de noblesse et est devenue un outil de productivité essentiel pour des millions d'utilisateurs. Apple devrait encore l'améliorer avec iOS 18.
>> Lire la suite

Énième hack en France : des pirates ont volé les données des clients d’une marque française (Wed, 17 Apr 2024)
Hack France Slip Français La France continue d'être submergée par les cyberattaques. Des hackers sont en effet parvenus à s'emparer des données personnelles d'une marque française.
>> Lire la suite