Revue Banque

Nomination : Paquin (ven., 26 févr. 2021)
LIONEL PAQUINPrésident du Comité des RisquesLionel Paquin débute sa carrière professionnelle au ministère de l’Économie et des Finances avant de rejoindre le secteur bancaire en 2004. Il devient en 2013 Chief Executive Officer de Lyxor AM, filiale de gestion d’actifs de Société Générale et 3e émetteur européen d’ETF.
>> Lire la suite

Nomination : Mathieu (Fri, 26 Feb 2021)
Anne-Sophie MathieuDirectrice de la direction Client Market Solutions et devient membre du Comité de directionDiplômée d’un master 2 Marchés financiers de l’Université Paris IX Dauphine en 2003.Anne-Sophie Mathieu débute sa carrière chez BNP Paribas en fusions & acquisitions à Londres, puis en banque privée à Paris. Elle rejoint le groupe Société Générale en 2007 à la salle des marchés sur les produits de change à destination des entreprises, puis le groupe Crédit du Nord en novembre 2011 en tant que responsable du Pôle commercial de la salle des marchés. Nommée responsable de l’activité Client Market Solutions depuis janvier 2018, elle est membre du Conseil de surveillance de la Banque Courtois depuis 2016.
>> Lire la suite

Nomination : Magnin (Fri, 26 Feb 2021)
Bruno MagninDirecteur de la Clientèle corporate du groupe Crédit du Nord (1er mars 2021) Bruno Magnin rejoint le groupe Société Générale en 1985. Il a exercé des fonctions commerciales dans le domaine de la clientèle Entreprises au sein du réseau de la Banque de détail en France (BDDF) et dans la Banque de financement et d’investissement. Après un passage à la direction des Risques dans le cadre de l’implémentation du projet Bâle 2, il poursuit sa carrière dans les projets risques de la Banque de détail. Il est ensuite nommé directeur adjoint de la direction des Grands clients de BDDF, puis directeur de la direction d’exploitation commerciale de Saint-Denis. Il est depuis 2019 directeur du Centre d’affaires régional Ile-de-France Nord Est.
>> Lire la suite

Nomination : Lepelletier (Fri, 26 Feb 2021)
Mathilde LepelletierDirectrice régionale de la région Nord-Ouest du Crédit du Nord (1er mars 2021)Diplômée d’un master 2 Banque et Marchés financiers de l’Université de Caen et de Finance internationale de l’Université de Manchester.Mathilde Lepelletier rejoint le groupe Crédit du Nord en 1995. Elle débute sa carrière comme conseiller de clientèle Entreprises au Havre puis occupe différents postes de management dans le réseau. Elle pilote en 2005 une mission d’accompagnement du réseau à la direction régionale Normandie-Picardie. Nommée directrice du groupe du Havre en 2006, puis directrice de la gestion de patrimoine et de la banque privée de la région Nord-Ouest en 2012, elle rejoint en 2016 le siège du groupe Crédit du Nord où elle dirige le programme de transformation de la banque, et se voit ...
>> Lire la suite

Nomination : Bourdonnec (Fri, 26 Feb 2021)
Stéphane Bourdonnec
>> Lire la suite

Nomination : Mamou (Fri, 26 Feb 2021)
Laila MamouDGA de Sofinco en charge du DéveloppementDiplômée d’une maîtrise de gestion des entreprises-option finance de l’Université d’Aix-Marseille et d’un DESS gestion des administrations et services publics de l’IAE de Caen.Laila Mamou rejoint Wafasalaf, filiale de CA Consumer Finance au Maroc, en 1990 comme responsable du Contrôle de gestion. Elle s’est ensuite vu confier la Direction du Contrôle des risques puis celle du Développement commercial. En 2004, elle devient présidente du directoire de Wafasalaf. En novembre 2018, elle est nommée directrice Filiales et Participations du groupe CA Consumer Finance.
>> Lire la suite

Nomination : Soler (Fri, 26 Feb 2021)
Guillaume Soler Directeur du Secrétariat général, Communication et Engagement sociétalDiplômé de l'Ecole Supérieure Libre des Sciences Commerciales Appliquées (Paris).Guillaume Soler débute sa carrière en 1993 dans le développement commercial au sein d’un groupe international technologique, avant de la poursuivre essentiellement dans l'univers de la banque. Intégrant Crédit Agricole SA en 1999, il y développe l’approche internet pour le compte des Caisses régionales. Après un passage de 4 ans dans le Groupe BPCE à la Direction de la Distribution sur les problématiques digitales, il rejoint la direction de la Banque de détail de la FBF en 2011, travaillant dans les domaines du crédit, du logement et du développement durable. Il intègre CA Consumer Finance France en 2015 en tant que ...
>> Lire la suite

Nomination : Pennelier (Fri, 26 Feb 2021)
Dominique PennelierDGA Industrialisation et Synergies avec le groupe Crédit AgricoleTitulaire d’une maîtrise en Méthodes Automatisées de Fabrication.Dominique Pennelier entame sa carrière en 1986 au sein d’une SSII spécialisée dans le domaine bancaire, avant de rejoindre le Crédit Mutuel en 1993 en tant que responsable Etudes et Développement dans le domaine Titres-Finances. En 1999, il devient responsable du Développement informatique pour les domaines Epargne financière pour le Groupe Crédit Mutuel – CIC. En 2001, il occupe la fonction de Directeur des Systèmes d’information du pôle Banque et Titres chez CDS – IXISdont il devient membre du Directoire en 2004. Il intègre le Groupe Crédit Agricole en 2005, en qualité de membre du Comité exécutif et Directeur des Systèmes d’information et de ...
>> Lire la suite

Nomination : Hedde (Fri, 26 Feb 2021)
Jean-Étienne HeddeDirecteur Risques, Contrôle permanent, Crédit et ConformitéDiplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris.Jean-Etienne Hedde démarre son parcours professionnel en 1993 chez Slibail, filiale de crédit-bail du Crédit Lyonnais. En 2003, il rejoint l’Inspection générale de LCL. De 2007 à 2010, au sein de la direction des Risques et du Contrôle permanent, il crée le département Pilotage des risques et pilote le projet Bâle II. En 2010, il intègre CA Consumer Finance France et prend en charge la Direction de la Prévention des risques et de l’Innovation. En 2015, il devient directeur financier de CA Consumer Finance France. Après avoir piloté la création du projet d’entreprise de Sofinco à partir de février 2020, il est nommé directeur des Risques, du Contrôle permanent et de ...
>> Lire la suite

Nomination : Wanquet (Fri, 26 Feb 2021)
Valérie WanquetSecond dirigeant effectif et devient DGA International, Finance et Juridique GroupeDiplômée de l’ESSEC et expert-comptable.Valérie Wanquet commence sa carrière en 1988 dans l’audit chez PricewaterhouseCoopers. Elle rejoint le Crédit Lyonnais en 1991 comme Responsable de la Comptabilité des marchés de capitaux. En 1999, elle intègre l’agence de Singapour, puis en 2001 celle de Hong-Kong et devient Directrice financière Asie en 2003. En 2007, elle est nommée Chief Operating Officer de Crédit Agricole Corporate Investment Bank Chine. De 2011 à 2013, elle exerce la fonction de Regional Chief Financial Officer avant de devenir Chief Operating Officer pour CA Corporate Investment Bank Hong Kong et Asie. Elle rejoint CA Consumer Finance en 2016 en qualité de Directrice financière groupe. ...
>> Lire la suite

Nomination : Abbey (Fri, 26 Feb 2021)
Carole AbbeyDirectrice du pilotage des participations stratégiqueTitulaire du Master de Finance d’Entreprise et d’Ingénierie Financière de l’Université Paris Dauphine et d’un diplôme d’Expertise Comptable et du CPA (USA).Carole Abbey est associée en Corporate Finance et en Evaluation chez EY de 1999 à 2016. En 2017, elle est nommée au sein du pôle Audit/Comptabilité de l'Agence des Participations de l'Etat (Ministère de l'Economie et des Finances). Depuis juin 2017, elle est directeur de participations au sein de la direction de la Gestion des Participations Stratégiques, un des cinq métiers de la Caisse des Dépôts, en charge notamment de Bpifrance, Icade, la Compagnie des Alpes et CDC Habitat, dont elle est membre des conseils d’administration ou conseils de surveillance.
>> Lire la suite

Nomination : Viennet (Fri, 26 Feb 2021)
Luc ViennetDirecteur de la salle des marchés et intègre le Comité exécutifDiplômé de ESC Montpellier Business School et titulaire du Master 203 de l’Université Paris-Dauphine.Luc Viennet exerce en 1997 comme trader pour compte propre dans différents établissements bancaires. En 2010, il dirige au sein du Crédit Agricole des équipes de trading, d’abord à New York puis à Paris. Puis à partir de 2015, il dirige les équipes de financements sécurisés et billets de trésorerie pour la zone Europe Moyen-Orient et Afrique. Il prend la direction globale de ces activités en 2019.
>> Lire la suite

Nomination : Riollier (Fri, 26 Feb 2021)
Claire RiollierDirectrice de l’écosystème Ma vie quotidienneDiplômée de l’ESSEC et de l’IUT de Paris en statistiques, études économiques et techniques quantitatives de gestion.Claire Riollier débute sa carrière dans le secteur pharmaceutique puis la grande distribution. Elle rejoint le Groupe AGF (devenu Allianz France) en 1997 au poste de responsable Marketing. En 2006, elle occupe successivement les postes de directrice de la Relation Client puis directrice Multicanal et Outils Marketing. En 2012, elle est directrice générale de Protexia France avant d’être nommée directrice de la Voix du Client en 2016 puis directrice de la Transformation Business en 2019.
>> Lire la suite

Nomination : Dewagenaere (Fri, 26 Feb 2021)
Marion DewagenaereDirectrice de l’écosystème Mon avenirDiplômée de l’Ecole polytechnique et Ingénieur des Ponts.Marion Dewagenaere débute sa carrière à la Direction du Budget au Ministère de l’Economie et des Finances en 2006 ; elle est conseillère du Ministre du Budget puis du Premier Ministre, en charge des questions budgétaires. Elle est ensuite nommée responsable de la gestion des fonds propres et de la communication financière de la Banque Postale en 2012 puis rejoint la Caisse d’Épargne Ile de France comme Secrétaire Général, membre du Comité Exécutif de 2013 à 2019. Elle entre ensuite chez Allianz France en 2019 comme Directrice d’Allianz Patrimoine.
>> Lire la suite

Nomination : Mathon Brillaud (Fri, 26 Feb 2021)
Catherine Mathon Brillaud Directrice de l’écosystème Ma mobilitéDiplômée de l’EPF Ecole d’Ingénieurs.Catherine Mathon Brillaud débute sa carrière en tant que Consultante chez PWC avant d’intégrer BearingPoint où elle est directeur Associé. Elle rejoint Allianz France en 2013 en tant que directrice de projet puis occupe différents postes avant d’être nommée directrice des Systèmes d’Information en 2019.
>> Lire la suite

Nomination : De Dominicis (Fri, 26 Feb 2021)
Luca De DominicisDirecteur du pilotage financier et des risques et membre du Comité exécutifDiplômé de l’École Centrale Paris, de Politecnico di Milano et membre de l’Institut des actuaires.Luca De Dominicis débute sa carrière en 2001 au sein du cabinet d’audit et de conseil Mazars en tant que Manager avant d’être nommé associé du cabinet de conseil en actuariat indépendant Forsides en 2005. Il rejoint fin 2006 le secteur de l’assurance en intégrant Generali France au poste de responsable des calculs et reportings de valeur et embedded value avant d’occuper, à partir de 2010, la fonction de directeur technique vie pour le marché des particuliers. En 2013, il quitte la France pour le Groupe Generali en Italie, où il est nommé Head of savings and pensions. En 2016, il rejoint le Groupe Humanis en tant ...
>> Lire la suite

Nomination : Courmont (Fri, 26 Feb 2021)
Courmont BenoitDirecteur adjoint auprès de Jean-Marc Crestani et membre du Comité de direction Groupe en charge de l’épargne et de la clientèle patrimonialeDiplômé de l’École polytechnique et de l’ENSAE et membre de l’Institut des actuaires, certifié CERA.Benoît Courmont débute sa carrière en 2003 en tant que contrôleur au sein de la Commission de contrôle des assurances, devenue Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), avant de rejoindre, en 2007, BNP Paribas Cardif pour travailler sur la gestion des risques et de Solvabilité 2. En 2011, il devient directeur des risques d’AG2R LA MONDIALE puis directeur des risques, de la solvabilité et de la conformité en 2015. Il est nommé associé responsable de l’actuariat dans les secteurs de la finance et de l’assurance du cabinet d’audit et ...
>> Lire la suite

Nomination : Da Costa (Fri, 26 Feb 2021)
PHILIPPE DA COSTAResponsable des affaires publiques, de l’engagement sociétal et des nouveaux métiersDocteur en sciences de l’éducation, diplômé de l’Institut supérieur de gestion, auditeur de l’Institut des Hautes Études de la Défense Nationale et de l’Institut des Hautes Études de la Protection Sociale.Philippe Da Costa débute sa carrière en 1988 et assume diverses responsabilités au sein du département du Doubs, du Commissaire général des Scouts de France, de la Croix-Rouge française, et divers mandats au sein de la Conférence permanente des coordinations associatives (Mouvement associatif). En 2011, il rejoint le Groupe Macif en qualité de conseiller du président et est nommé en 2014 directeur général adjoint. Il devient en 2019 membre du Comité exécutif d’AG2R La Mondiale en qualité de Chargé ...
>> Lire la suite

Nomination : Geslin (Fri, 26 Feb 2021)
François-Marie GESLINConseiller auprès d’André Renaudin, directeur généralTitulaire de licences en droit public et en droit privé de l’Université de Nantes et d’un Executive MBA de l’École des hautes études commerciales de Paris (HEC).François-Marie Geslin déroule sa carrière dans les ressources humaines à partir de 1983, puis au sein de différentes entreprises (Groupe Chargeurs, Stein-Heurtey, Chronopost, Célio, Clemessy). II est responsable d’assurance de personnes chez Verlingue en 1999. En 2001, il intègre le cabinet Alphasearch en tant que directeur associé. En 2006, il est directeur des ressources humaines de Réunica, puis en 2012 directeur général adjoint en charge des ressources humaines, de la communication, de l’immobilier et la logistique et de la Fondation Réunica Prévoyance. En 2015, il ...
>> Lire la suite

Chronique : Laimé (Fri, 26 Feb 2021)
Anne LaiméDirectrice de la nouvelle Business Unit Smart ConsoDiplômée de l’École Supérieure de Commerce de Compiègne.Anne Laimé débute sa carrière chez Disneyland Paris en 1990, où elle participe au projet d’ouverture à Marne-la-Vallée. Elle rejoint la Caisse régionale du Crédit Agricole de Gironde en 1999 en tant que chef de service Marketing. En 2001, elle crée le Service Marketing et Communication commerciale de la Caisse régionale d’Aquitaine suite à la fusion des Caisses régionales des Landes, du Lot et Garonne, et de la Gironde. En 2006, elle prend la responsabilité du Service Organisation avec le pilotage notamment de bascules informatiques. En 2014 et 2015, elle rejoint la FNCA sur des projets stratégiques puis Crédit Agricole Consumer Finance France en tant que directrice ...
>> Lire la suite

Banque & Droit 195 : Covid-19 et situation de crise – Les juristes au coeur de la relance économique : l’approche bancaire - Garantie autonome à première demande et force majeure - Mode d’emploi – Le guide FCPA (Fri, 26 Feb 2021)
Couv_BD195
>> Lire la suite

Revue Banque 854 : Monnaies numériques de banque centrale - Vers le billet de banque 3.0 ? (Fri, 26 Feb 2021)
Couv_RB854
>> Lire la suite

Dossier : Vers le billet de banque 3.0 ? (Fri, 26 Feb 2021)
Monnaies numériques de banque centrale Près de neuf banques centrales sur dix réfléchissent actuellement à la création d’une monnaie numérique, en complément du cash. Une manière de répondre à la digitalisation croissante de l’économie, encore renforcée par la crise sanitaire. Ne pas innover dans ce domaine, c’est, pour les banques centrales, prendre le risque que des acteurs privés le fassent à leur place. Mais aller trop vite en besogne, c’est aussi menacer l’équilibre de tout le système financier.C’est une nouvelle page de l’histoire plurimillénaire de la monnaie qui est en train de s’écrire. Sel, coquillages, pièces métalliques puis simples bouts de papier… à travers le temps, l’argent a pris bien des formes. À l’heure où l’ensemble de l’économie se digitalise à vitesse grand V, les banques centrales, émettrices ...
>> Lire la suite

Article : Vers une monnaie numérique de banque centrale (Fri, 26 Feb 2021)
La monnaie digitale de banque centrale (ou monnaie numérique de banque centrale, l’appellation pas plus que le concept, ne sont encore normés) viendra-t-elle compléter nos espèces sonnantes et trébuchantes et les billets pliés au fond de nos porte-monnaie ? L’idée est très sérieusement étudiée par les Banques centrales. Deux versions sont à l’étude : l’une serait limitée aux transactions entre intermédiaires financiers ; l’autre plus disruptive concernerait également les échanges entre particuliers, en remplaçant la monnaie fiduciaire. Ces projets répondent à de multiples objectifs pour les banques, commerciales ou centrales : économie de coûts, accélération des délais de transaction, accompagnement des nouveaux usages innovants dans les paiements, inclusion financière, maintien des ...
>> Lire la suite

Article : MNBC : un concept multiforme (Fri, 26 Feb 2021)
Les projets de MNBC à travers le monde compilés par la BRIDe par le monde, les banques centrales cherchent à créer une nouvelle monnaie qui aurait pour caractéristique d’être une créance directe sur leur bilan sous format numérique. Mais beaucoup d’options s’offrent à elles pour bâtir ce nouveau système, tant au niveau de son organisation que de ses spécifications techniques. Chacune y répondra selon ses priorités. Les principales banques centrales des pays développés ont tout de même réussi à fixer un cadre commun.Faut-il émettre une nouvelle forme de monnaie ? C’est aujourd’hui une question qui taraude près de neuf banques centrales sur dix, d’après les décomptes de la Banque des règlements internationaux. Toutes sont engagées, à différents degrés, dans des travaux autour du concept de monnaie numérique de banque centrale (MNBC en ...
>> Lire la suite

Article : La Chine à l’avant-garde des MNBC de détail (Fri, 26 Feb 2021)
La Chine à l’avant-garde des MNBC de détailLa Chine est en train d’achever son deuxième test à grande échelle d’une monnaie digitale de banque centrale à destination du public. Ses motivations sont nombreuses et contingentes à l’économie chinoise, marquée notamment par le contrôle des flux de capitaux et l’influence de l’État sur le secteur privé. Son projet s’inscrit en particulier dans une double volonté de contrôle des géants de l’Internet en interne et de promotion du yuan sur la scène internationale en externe.Alors que la quasi-unanimité des banques centrales à travers le monde examine la viabilité de l’émission de leur propre monnaie numérique, la Chine avance à grands pas vers une mise en œuvre concrète. Achevant son deuxième pilote à grande échelle dans des villes chinoises, elle sera vraisemblablement l’une des ...
>> Lire la suite

Article : La monnaie numérique de banque centrale : l’heure des choix ? (Fri, 26 Feb 2021)
La monnaie numérique de banque centraleLa Banque de France expérimente depuis l’an dernier, l’utilisation d’un euro numérique pour les échanges interbancaires. En parallèle, elle participe aux réflexions de la BCE sur un usage plus large de la monnaie digitale. Innover sans déstabiliser est le mot d’ordre de ces différentes initiatives.La Monnaie numérique de banque centrale (MNBC) prend aujourd’hui une place croissante dans les travaux des banques centrales à travers le monde. Selon une étude de la Banque des règlements internationaux [1], 86 % des banques centrales conduisent actuellement des travaux sur ce sujet et 60 % sont engagées dans des expérimentations. Cet intérêt ne témoigne pas d’un effet de mode mais répond à une réflexion de fond sur la mise à disposition de la monnaie de banque centrale dans une économie ...
>> Lire la suite

Article : Avec les MNBC, les Européens ne doivent pas se tromper de combat (Fri, 26 Feb 2021)
Evolution du marchéPour protéger leur monopole de création monétaire face au rapide essor des cryptoactifs, les banques centrales réfléchissent à se doter de monnaies digitales. Mais à défaut de pouvoir en décentraliser le fonctionnement, elles ne parviendront pas à les insérer dans l’écosystème des cryptoactifs déjà en place. Pour l’Europe, l’enjeu semble ailleurs : c’est l’hégémonie du dollar dans l’univers de la finance décentralisée qui devrait être combattue.L’intérêt croissant des banques centrales pour l’émission de monnaies numériques (MNBC) doit être replacé dans le contexte de l’explosion des cryptoactifs. D’un point de vue stratégique, les projets de MNBC répondent ainsi à une volonté défensive visant à consacrer le caractère prépondérant de la banque centrale, alors que son monopole est ...
>> Lire la suite

Article : « Derrière les MNBC de gros, il existe des enjeux de financement des entreprises » (Fri, 26 Feb 2021)
Derrière les MNBC Pour leurs projets de monnaies digitales, les banques centrales travaillent avec les banques commerciales. En France, c’est notamment le cas de Société Générale. Sa filiale Forge, dédiée à la technologie blockchain, réalise des tests de transactions dont le règlement est effectué grâce à une monnaie numérique émise par la Banque de France. Avec à la clé des gains d’efficacité, au profit tant de la banque que de sa clientèle d’entreprises.En quoi consiste une monnaie numérique de banque centrale « de gros » (wholesale) ?De manière générale, une Monnaie numérique de banque centrale (MNBC) est une nouvelle forme de monnaie, comme il existe les pièces et billets ou encore la monnaie fiduciaire dématérialisée. C’est un instrument numérique, quelques lignes de code informatique ...
>> Lire la suite

Article : Monnaie digitale de banque centrale : une menace pour le système bancaire ? (Fri, 26 Feb 2021)
MNBC : une menace pour le système bancaireIntroduire une nouvelle forme de monnaie de banque centrale ne serait pas sans conséquence sur le système bancaire. Certes, elle pourrait améliorer l’efficience de certains process, mais, dans sa version grand public, elle ferait surtout peser un triple risque sur les établissements : de rentabilité, de solvabilité et de liquidité. Des marges de manœuvre existent pour rendre une telle innovation compatible avec la préservation de la solidité du système bancaire.De nombreuses banques centrales sont aujourd’hui engagées dans des réflexions ou des expérimentations sur l’émission d’une Monnaie numérique de banque centrale (MNBC), qui pourrait servir plusieurs objectifs : améliorer l’efficacité des transactions entre intermédiaires financiers, accompagner l’évolution des préférences des ...
>> Lire la suite