Revue Banque

Article : Les distributeurs de billets, cibles privilégiées des criminels (Mon, 09 Dec 2019)
Distributeurs de billetsLes DAB/GAB ont fait récemment l’objet de diverses attaques criminelles. Leur sécurisation est rendue plus complexe par la multiplication des services qu’ils proposent. La mise en œuvre de certaines mesures simples permet de les protéger plus efficacement.En Inde, en 2018, 13,5 millions de dollars ont été volés à une banque suite à une attaque coordonnée de ses distributeurs de billets. Plus près de nous, 60 000 euros ont été subtilisés en Moselle en avril 2019. Les distributeurs automatiques de billets sont ciblés par les criminels, qui exploitent une des technologies utilisées : le standard CEN/XFS (eXtensions for Financial Services, une norme pour les applications bancaires et notamment les distributeurs de billets).Nous les connaissons sous les noms de DAB (Distributeur ...
>> Lire la suite

Ouvrage : L'économie mondiale 2020 (Wed, 04 Dec 2019)
Couv CEPIIAuteurs : Couppey-Soubeyran Jézabel, Isabelle Bensidoun Chaque année, le CEPII publie dans la collection "Repères" des analyses inédites des grandes questions économiques mondiales.L'économie mondiale ralentit à l'ombre de tensions commerciales et géopolitiques aiguës alors que la coordination internationale est en lambeaux. Au-delà du protectionnisme de Donald Trump, c'est à une crise commerciale systémique que l'on assiste. La défiance envers les accords commerciaux grandit : mais comment les évalue-t-on ? Ce contexte est particulièrement défavorable à une coopération internationale pour sauver le climat. Pourtant, l'urgence est là. Agira-t-on avant qu'il ne soit trop tard ?Dix ans après la crise financière de 2007-2008, les fragilités ...
>> Lire la suite

Ouvrage : Ramses 2020 (Wed, 04 Dec 2019)
Couv_ramsesAuteurs : de Montbrial Thierry Trois enjeux décisifs pour l'avenir immédiat :Les mers dangereuses.L'Amérique latine en fusion.Le multilatéralisme a-t-il un avenir ?Dans un esprit prospectif, Ramses 2020 propose également un appareil documentaire et pédagogique reconnu : chronologie des événements 2018-2019, cartes inédites, données statistiques, 8 vidéos.
>> Lire la suite

Ouvrage : Vivre le temps des troubles (Wed, 04 Dec 2019)
Couv ThierryAuteurs : de Montbrial Thierry Du point de vue humain, à toute échelle, le présent est la zone floue de recouvrement entre le futur et le passé.Aujourd'hui, la présence du futur est dominée par des perspectives technologiques inouïes, sans que l'on sache toujours distinguer clairement entre réalité et fiction. Pour certains, la transhumanisation devient une sorte de religion sans Dieu. Quant à l'empreinte du passé, lourde, on la sent d'un côté avec les atteintes à la planète Terre ou la barbarie, parfois au nom de Dieu; de l'autre, avec le poids des cultures. Jamais le présent n'a été soumis à pareil choc tectonique entre son futur et son passé, dont les conséquences paraissent difficilement prévisibles et parfois angoissantes.Entre la croyance ...
>> Lire la suite

Article : Crédits verts pour tous (Mon, 02 Dec 2019)
Au-delà des investissements dans les grandes infrastructures, la transition énergétique s’inscrit aussi dans des financements de moindre ampleur, mais très nombreux, auprès des entreprises et des particuliers, qu’il s’agisse de financer une activité « verte », la rénovation énergétique d’équipements industriels, de bâtiments ou de logements, ou encore l’acquisition de véhicules propres. Ces projets jouent un rôle tout aussi important dans le verdissement de l’économie pour atteindre l’objectif d’une hausse de la température planétaire limitée à 2 °C.Comme le montre le dossier réalisé par Laure Bergala, les banques constituent un rouage essentiel pour apporter leur capacité de prêt mais aussi leur capacité d’accompagnement auprès de leurs clients. Elles développent des méthodologies ...
>> Lire la suite

Dossier : La banque de détail se met au vert (Fri, 29 Nov 2019)
Financement de la transition énergétique – La banque de détail se met au vertLes banques françaises ont pris de nouveaux engagements le 2 juillet dernier en faveur de la lutte contre le changement climatique, indiquant vouloir contribuer à l’objectif national de neutralité carbone à l’horizon 2050. La banque de détail participe au financement de la transition énergétique en accompagnant ses clients particuliers et entreprises.Les stratégies des banques françaises intègrent de plus en plus la transition énergétique. Le 2 juillet 2019, elles ont renouvelé, avec l’ensemble de la Place financière de Paris, leurs engagements « pour franchir une nouvelle étape en faveur d’une finance verte et durable », après ceux pris en 2015 à l’époque de l’Accord de Paris qui invite à s’aligner sur un scénario de limitation du réchauffement à 2 °C. Les banques se sont engagées ...
>> Lire la suite

Article : FBF : « Il est important de bien raisonner en écosystème » (Fri, 29 Nov 2019)
EcosystèmeLes banques françaises financent la transition énergétique de leurs clients particuliers en banque de détail – rénovation énergétique des bâtiments et véhicules plus propres notamment –, via des produits réglementés (éco-PTZ) et des offres commerciales très diverses.Les banques françaises se sont engagées, encore récemment, le 2 juillet , à financer et accompagner la transition énergétique de leurs clients. Quels sont les enjeux de cet engagement pour la banque de détail ?Les engagements de Place du 2 juillet 2019 confirment que les banques sont pleinement mobilisées dans le financement de la transition énergétique. Si les banques françaises contribuent activement, et à grande échelle, à son financement, elles le font aussi auprès des particuliers, en finançant notamment la ...
>> Lire la suite

Article : Comment les banques de détail évaluent les risques liés au climat (Fri, 29 Nov 2019)
Risques liés au climatDes méthodologies émergent pour analyser le risque lié au climat au niveau des entreprises et identifier si elles sont compatibles avec une trajectoire qui limite le réchauffement. La réorientation des crédits aux particuliers est encore balbutiante.L’article 173 de la loi de transition énergétique et son décret d’application demandent aux entreprises de fournir des informations sur la manière dont la société prend en compte les risques liés au changement climatique. Il a permis aux acteurs financiers français de progresser dans la compréhension des enjeux liés au climat, notamment concernant les risques de transition et les risques physiques liés au changement climatique. L’article 173 ciblant d’avantage les gestionnaires d’actifs et investisseurs institutionnels avec le paragraphe ...
>> Lire la suite

Article : BNP Paribas : « Nous accompagnons toutes les entreprises pour accélérer leur transition » (Fri, 29 Nov 2019)
TransitionLe financement de la transition énergétique des clients entreprises de la banque de détail de BNP Paribas en France passe désormais par un dispositif global qui permet de financer les acteurs des énergies renouvelables et d’accompagner la transition de l’ensemble des entreprises.La banque de détail en France de BNP Paribas a mis en place un dispositif pour accélérer la transition énergétique de ses clients entreprises. Que propose-t-il ?Nous avons mis en place un dispositif global reposant sur plusieurs piliers. Tout d’abord, nous accompagnons les acteurs des énergies renouvelables – éolien, solaire et hydroélectrique. Nous avons plus de 130 clients dans ces domaines en France. Nous finançons toute taille de projets, de taille modérée, depuis un parc de 7 éoliennes financé pour 10 ...
>> Lire la suite

Article : Une Commission climat et finance durable pour évaluer les engagements des banques (Fri, 29 Nov 2019)
Annoncée le 2 juillet 2019 à l’occasion d’une déclaration conjointe des autorités et de la Place financière de Paris relative à de nouveaux engagements en faveur de la lutte contre le changement climatique, la Commission climat et finance durable (CCFD) de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a été mise en place par son Collège de supervision le 3 octobre 2019. Ce dispositif indépendant va évaluer et suivre les engagements de la Place.L’annonce du 2 juillet a marqué, après l’Accord de Paris de 2015 et le One planet summit de 2017, une nouvelle étape dans la mobilisation de la Place financière de Paris en faveur de la finance durable : par cette annonce, les acteurs de la Place se sont engagés à se doter, d’ici à la mi-2020, d’une stratégie et d’un calendrier de ...
>> Lire la suite

Brève : Le Crédit Agricole à la recherche de regtech innovantes (Fri, 29 Nov 2019)
 A la recherche de regtech innovantesCrédit Agricole SA et le Village by CA ont lancé un concours afin d’identifier les start-up porteuses de solutions innovantes, concrètes et agiles pour répondre aux enjeux de conformité (Lutte contre la fraude et contre la délinquance financière, protection de la clientèle et identification des clients (KYC), pilotage des reportings, formation des collaborateurs…). Suite à l’appel à candidatures du 30 septembre au 10 novembre 2019, 7 start-up ont été présélectionnées le 18 novembre 2019 : elles seront accompagnées par une communauté de 40 collaborateurs du Groupe Crédit Agricole composée d’experts issus de la Conformité, du Métier, du Juridique et de l’IT, qui partagent un but commun : expérimenter de nouvelles solutions de manière concrète et agile.
>> Lire la suite

Brève : Les banques doivent trouver de nouvelles sources de revenus (Fri, 29 Nov 2019)
Rester dans la courseFace au ralentissement du secteur manufacturier et à la baisse des taux d’intérêt, le secteur bancaire, tout comme les autres industries, montre les signes d’une économie de fin de cycle, 60 % des banques détruisant même de la valeur, selon le rapport annuel du secteur bancaire mondial publié par McKinsey & Company en octobre 2019.Pour se préparer au nouveau cycle, les banques doivent concentrer leurs efforts sur leur modèle commercial, en agissant sur les trois leviers que sont la gestion des risques, notamment en exploitant les nouveaux modèles d’apprentissage automatique permettant une analyse prédictive des clients les plus risqués, la productivité, en transférant leurs activités non-cœur de métier à des tiers, et la croissance des revenus, en améliorant sensiblement les ...
>> Lire la suite

Brève : Quels parcours clients pour les achats d’assurance ? (Fri, 29 Nov 2019)
Au cours de l’Insurtech Business Week, l’événement organisé par le Pôle Finance innovation du 30 septembre au 3 octobre 2019 à Paris, Stanislas Chavanat, responsable du pôle bancassurance chez Google France, a dévoilé les enseignements de son étude dédiée au parcours d’achat des produits d’assurance avec le concours de Nielsen. Reposant sur deux sources d’information – le clickstream ou analyse des chemins empruntés par l’internaute et un questionnaire –, l’étude a révélé la multiplicité des parcours multicanal, qui mêlent, dans des ordres de consultation très différents selon chaque internaute, le smartphone, l’ordinateur portable ou de bureau. Le smartphone joue cependant un rôle important : 32 % des internautes utilisent uniquement leur téléphone portable pour souscrire leur ...
>> Lire la suite

Brève : 3 Questions à Olivier Balpe, en charge du programme de transition IBOR pour le groupe Société Générale (Fri, 29 Nov 2019)
Olivier BalpeOlivier Balpe effectue un point d'étape après la bascule de l'Eonia vers l'€STR, qui a eu lieu le 2 octobre dernier.Quels sont les impacts de la transition des indices de référence sur les métiers ?En Europe, nous avons la chance d’avoir des indices EONIA et €STR proches par nature et par construction : l'adoption de l'€STR est relativement facile, à la fois dans nos systèmes et nos process. Mais elle touche tous les métiers de la banque, ce qui nécessite de fournir un effort à tous les niveaux et de mettre en place une coordination adaptée pour que tout fonctionne.Comment s'est passé le changement du calcul de l’EONIA, lors du lancement de l’€STR ?Globalement, la bascule s’est très bien passée. Aucun incident majeur n’a été remonté, à la fois dans les ...
>> Lire la suite

Brève : Financement des infrastructures : les recommandations de Paris EuroPlace (Fri, 29 Nov 2019)
Ministère de l'économie et des FinancesLe fil conducteur de la 3e édition de l’« Infraweek », organisée par Paris EuroPlace à Paris du 7 au 11 octobre 2019 au ministère de l’Économie et des Finances, « Qualité des Infrastructures », est placé au cœur des débats internationaux, notamment par le G20, et constitue pour le marché financier parisien une priorité stratégique.Comme annoncé lors de l’événement, Paris EuroPlace a publié le rapport de son comité des infrastructures. Le comité, présidé par Jean Beunardeau, CEO de HSBC France, y délivre ses recommandations : outre la consolidation de la mise en place d’une filière régulière de projets en France, il préconise de renforcer l’organisation européenne sous la direction de la nouvelle Commission afin de définir clairement et de prioriser les programmes d’investissement en ...
>> Lire la suite

Brève : Les femmes s’installent dans les instances de gouvernance de banques européennes (Fri, 29 Nov 2019)
Les femmes s'installent dans les instances de gouvernanceL'Observatoire SKEMA de la féminisation des entreprises s’est intéressé à la place des femmes dans les conseils d'administration, les comités exécutifs et les effectifs des 35 plus grandes banques européennes et à son évolution de 2008 à 2018.Si, en 2008, les femmes représentent en moyenne 53,52 % des effectifs), leurs instances de gouvernance sont quasi exclusivement masculines : aucune femme n’est présidente d’un conseil d'administration ni directrice générale. Avec 86 femmes parmi les 546 membres des conseils administration, elles représentent 15,75 % des administrateurs, soit une moyenne de 2,45 femmes par conseil d'administration, et 7,23 % des effectifs des comités exécutifs (22 femmes parmi les 304 membres des comités exécutifs, soit une moyenne de 0,64 ...
>> Lire la suite

Brève : Union des marchés de capitaux : phase II (Thu, 28 Nov 2019)
 L’Union des Marchés de Capitaux toujours en projetLe 9 octobre dernier, Fabrice Demarigny, à la tête du Next CMU High-Level Group, a remis le rapport rédigé par ce dernier reprenant ses propositions pour la relance de l’Union des marchés de capitaux (UMC) aux trois ministres des Finances, français, allemand et néerlandais, qui l’avaient commandé. Ceux-ci ne sont pas les seuls à se préoccuper de la construction de marchés de capitaux européens plus intégrés : comme le montre le supplément de ce mois-ci de Revue Banque [1], de nombreuses associations professionnelles ont exprimé leurs attentes sur ce projet et énoncé les principales mesures qui leur semblent nécessaires. La Commission européenne elle-même annonce la création d’un High Level Forum sur le sujet réunissant des industriels, des experts internationaux et des académiques. ...
>> Lire la suite

Club Banque : Évolutions des reporting réglementaires à court, moyen et long terme (Wed, 27 Nov 2019)
Le 21-01-2020 de 18h00 à 20h00. (Finrep 2020, CRR2 à venir, perspectives reporting intégré) Les établissements bancaires doivent faire face à une forte inflation des demandes de reporting réglementaire. Ce Club Banque sera l’occasion de revenir sur les évolutions à court terme concernant les états FINREP 2020, celles à horizon juin 2021 portant sur différents états COREP (ITS de l’EBA transposant CRR2) ainsi que les implications pour leur mise en œuvre.De plus, des évolutions majeures se préparent à plus long terme (2024-2027) avec le projet de reporting intégré (IReF) qui vise à constituer une base de données très granulaires et unique et revoir la cinématique de reporting réglementaire entre les banques européennes et les banques centrales nationales, la BCE et l’EBA.En ...
>> Lire la suite

Article : La contribution des banques au financement de la transition en France (Tue, 26 Nov 2019)
InvestissementsLe Panorama des financements climat d’I4CE permet de préciser l’apport des banques, interlocuteurs privilégiés des ménages et des PME, dans le financement de la transition énergétique, et d’évaluer l’évolution nécessaire de leur contribution pour répondre aux objectifs de la stratégie nationale bas carbone. Réussir la transition énergétique implique d’accroître et de rediriger massivement les investissements et leurs financements. Les finances publiques ne suffiront vraisemblablement pas à produire cet effet, et ce d’autant plus que la grande majorité des équipements à remplacer ou à améliorer sont détenus par les ménages et les entreprises. Par conséquent, la Stratégie nationale bas carbone (SNBC) fait de la mobilisation de financements privés un levier crucial.Les banques se ...
>> Lire la suite

Article : Les enjeux du financement de la transition énergétique (Tue, 26 Nov 2019)
Enjeux du financementL’objectif de neutralité carbone à horizon 2050 est inscrit dans la loi française. L’État déploie une stratégie climatique mais les engagements nationaux nécessitent la mobilisation des capitaux privés et du secteur financier. Le rôle de la banque de détail est crucial, notamment pour financer la rénovation énergétique des logements des particuliers.Nous vivons aujourd’hui une situation d’urgence climatique. Les rapports successifs du GIEC nous rappellent que nous sommes la dernière génération en capacité d’agir avant que les conséquences du changement climatique ne deviennent irréversibles. La France est pleinement mobilisée, depuis plusieurs années, pour faire face à ce défi sans précédent. Suite à l’Accord de Paris, elle a été l’un des premiers pays au monde à s’engager, en ...
>> Lire la suite

Chronique : Performances des placements : derrière les chiffres (Tue, 26 Nov 2019)
Les épargnants doivent choisir entre différents placementsLes statistiques sur les performances des placements sont toujours riches d’enseignement. Elles donnent aux conseillers et à leurs clients une base de réflexion objective. Mais dans quelle mesure ces statistiques reflètent-elles la performance concrète des investisseurs ?L’étude annuelle de l’IEIF « Placements sur longue période » a été récemment publiée [1]. Livret A, actions, obligations, or, assurance vie, de même que les différentes formes d’immobilier (en particulier le logement à Paris et dans sa moyenne française, ainsi que les SCPI, les OPCI et les Foncières cotées en Bourse) sont analysées sur toutes les durées possibles au cours des quarante dernières années.Sans surprise, sur la période la plus longue – de 1978 à 2018, donc sur quarante ans – la hiérarchie des ...
>> Lire la suite

Nomination : Deherly (Tue, 26 Nov 2019)
Maxime DEHERLYDirecteur de la gestion monétaire 35 ans, diplômé du Master « Banking & Financials Markets » de la Toulouse Business School.Maxime Deherly a fait la majorité de sa carrière chez Ecofi Investissements, d’abord en tant que gérant middle-office puis en tant que gérant monétaire.  
>> Lire la suite

Nomination : Marini (Tue, 26 Nov 2019)
Arthur Marini Gérant monétaire 25 ans, diplômé d’un Master 2 « Finance de marché et gestion des risques EMS » à Paris 1 Panthéon-SorbonneArthur Marini a été au cours de ses études Finance System Analyst au sein de Abzena inc, Babraham – UK, société spécialisée dans la recherche biopharmaceutique, et a travaillé pour des missions pédagogiques à Madagascar. Il a effectué son stage de fin d’études chez Ecofi Investissements. 
>> Lire la suite

Nomination : Delouya (Tue, 26 Nov 2019)
Michel DelouyaDirecteur des risques financiers, il intègre le Comité de direction55 ans, diplomé du MSc 203 Finance de l’université Paris DauphineMichel Delouya a fait toute sa carrière dans la finance, aussi bien en France qu’à l’international. Après avoir été trader au Crédit Lyonnais Investment Bank pendant 12 ans, il est devenu Senior Broker sur les marchés de taux et dérivatifs chez Pollak Prebon. En 2006, il rejoint UBS Asset Management en tant que Directeur exécutif et Directeur adjoint des risques EMEA. Il était depuis 2017, en tant que prestataire, en charge des risques financiers pour Ecofi Investissements. Il a été Président du groupe de travail sur la liquidité, Membre des Commissions Techniques Financières et Risk Management de l’AFG, et Professeur associé à l’Essec.
>> Lire la suite

Nomination : Southiphong (Tue, 26 Nov 2019)
Clarisse SouthiphongCommerciale asset management 24 ans, diplômée d’un MSc « Corporate Finance, Audit & Consulting » chez Kedge Business School et d’un Master « Finance de marché et banque » à l’Université de LyonClarisse Southiphong a pendant ses études été Assistante back-office chez HSBC, Analyste financier au Crédit Agricole et Assistante commerciale et marketing chez Ecofi Investissements. Elle était précédemment Consultante au sein d’un cabinet spécialisé en asset management.
>> Lire la suite

Nomination : Legendre (Tue, 26 Nov 2019)
Aliénor Legendre Analyste ISR et solidaire 25 ans, diplômée d’un Master 2 de l’Université Paris-Dauphine en affaires internationales et développement (parcours développement durable et responsabilité des entreprises)Aliénor Legendre a dans le cadre de ses études été analyste ISR chez Natixis et Chargée de mission agriculture et alimentation d’une association de protection de l’environnement. Elle était précédemment stagiaire sur les droits de vote et l’ISR chez Ecofi Investissements.
>> Lire la suite

Nomination : Tricon-Bossard (Tue, 26 Nov 2019)
Cécile Tricon-BossardDirectrice des ressources humaines déléguée et membre du comité exécutif 50 ans, diplômée de l’IEP de Paris, titulaire d’un DESS (Paris IX Dauphine) et d’une maîtrise de droit des affaires (Paris X Nanterre)Cécile Tricon-Bossard débute sa carrière en 1991 à la Société Générale où elle exerce différentes fonctions au sein de la direction des ressources humaines. En 2001, elle rejoint IXIS Asset Management en tant que responsable du développement RH. Elle est nommée directrice adjointe des ressources humaines en 2004 et devient directrice des ressources humaines et de la communication interne de Natixis Asset Management en 2006. En 2010, elle est nommée directrice des ressources humaines de la Banque de grande clientèle de Natixis avant de devenir, en 2015, directrice adjointe des ...
>> Lire la suite

Nomination : Olivier (Tue, 26 Nov 2019)
Gaëlle OlivierDirectrice générale pour la Région Asie-Pacifique et membre du comité de direction 48 ans, diplômée de l’Ecole Polytechnique, de l’ENSAE et de l’Institut des actuaire.Gaëlle Olivier débute sa carrière au Crédit Lyonnais en tant qu’ingénieur financier sur produits dérivés. Elle rejoint le Groupe AXA en 1998, au sein d’AXA Investment Managers, puis au siège du Groupe en tant que secrétaire du conseil de surveillance et du directoire. En 2004, elle prend en charge la direction des opérations d’investissement puis la direction de la stratégie et de l’audit d’AXA Japon et de l’intégration de Winterthur Japon. Elle devient, en 2009, directrice de la communication et de la responsabilité d’entreprise du Groupe avant de prendre en charge les activités d’assurance dommages d’AXA ASIA en ...
>> Lire la suite

Nomination : Morin (Tue, 26 Nov 2019)
Stéphane MorinChief risk officer US et membre du comité exécutif 48 ans, diplômé de l’IEP de ParisStéphane Morin débute sa carrière à l’inspection générale groupe de la Banque Fédérale des Banques Populaires en 1997. Il intègre ensuite Natexis Commodity Markets en 2003 en tant que directeur des risques de crédit et opérationnels avant d’être nommé directeur des risques de crédit et opérationnels de la Banque de grande clientèle à Londres en 2006. En 2008, il devient inspecteur principal au sein de l’inspection générale groupe de BPCE. En 2011, il est nommé directeur adjoint de la filière mondiale conformité et contrôle permanent de Natixis puis, en 2015, directeur de la filière mondiale conformité et contrôle permanent. Il est nommé responsable adjoint de la plateforme Amériques de la Banque de ...
>> Lire la suite

Revue Banque 838bis : Brexit, infrastructures, marchés de capitaux… quelle stratégie pour l’Europe financière ? (Tue, 26 Nov 2019)
supp amafi
>> Lire la suite